Isabelle Vincent

 
Bio
Diplômée de l’École nationale de théâtre du Canada en 1986 et cofondatrice du collectif Les Éternels Pigistes, Isabelle Vincent fait partie du paysage théâtral et télévisuel depuis ses débuts. Elle a participé à une vingtaine de pièces, dont Les fourberies de Scapin, Les Fridolinades, Pieds nus dans le parc, Addolorata, La fin de la civilisation, Les jumeaux vénitiens, Des fraises en janvier, Les bonbons qui sauvent la vie (qui lui a valu une nomination au concours des Masques en 2005 comme meilleure actrice de soutien) et Bacchanales. Elle a également participé aux créations des Éternels Pigistes, soit Quelques humains, Le rire de la mer, Mille feuilles et Pi…?!.

En 2006, elle a cosigné avec Sylvie Drapeau la pièce Avaler la mer et les poissons, en nomination pour le Masque du meilleur texte et celui de la meilleure interprétation d’un premier rôle féminin. La collaboration des deux actrices s’est poursuivie avec la pièce Les saisons, qu’elles ont aussi cosignée. Plus récemment, nous l’avons vue dans Ronfard nu devant son miroir, de Daniel Brière et Évelyne de la Chenelière, L’affiche de Philippe Ducros, Après moi des Éternels Pigistes, Le roi se meurt de Frédéric Dubois, Le prénom, une production du festival Juste pour rire, et Les voisins de Frédéric Blanchette. En 2016, Isabelle faisait partie des distributions de Saint-André de l’épouvante, La mort des Éternels et Pourquoi tu pleures...? En 2017, on l’a retrouvée dans Psychédélique Marilou.

On a pu admirer sa polyvalence et l’étendue de son talent au petit écran dans Les hauts et les bas de Sophie Paquin pour sa brillante interprétation de Louise Nantel. En 2006, elle a aussi été récompensée du prix Gémeaux de la meilleure interprétation dans un rôle de soutien féminin en personnifiant Diane dans Providence, un rôle qu’elle a tenu de 2004 à 2010. On a aussi pu la voir dans Annie et ses hommes, Ramdam, Smash, Fortier, Délirium, Penthouse 5.0, Rock et Rolland et 30 vies. Elle a également joué dans Toute la vérité, à TVA, Mon ex à moi et Feux. Isabelle Vincent a aussi été scripteure et chroniqueuse à Télé-Québec et à Radio-Canada en plus d’avoir enseigné à l’École nationale de théâtre du Canada de 1990 à 1992.

Au cinéma, elle a joué dans Et que Dieu bénisse l’Amérique et Le nèg de Robert Morin, Le bonheur des autres de Jean-Philippe Pearson et Tout ce que tu possèdes de Bernard Émond. En 2016, elle a joué dans Le problème d’infiltration et C’est le cœur qui meurt en dernier.

Publié chez Dramaturges Éditeurs :

 
Avaler la mer et les poissons


ISBN 9782922182781
92 pages
14,95 $
Paru en 2007
Distribution en Europe
Librairie du Québec
Distribution au Canada
Diffusion Dimedia
© Dramaturges Éditeurs 2017, Tous droits réservés
Nos publications peuvent être commandées dans toutes les librairies.