Sauce brune

Sauce brune
 
Simon Boudreault


Dans un réel surdimensionné, quatre cantinières d’une école secondaire - chacune différente et incompatible aux trois autres -, se racontent, à travers leur humour douteux et leurs petites cruautés, leur effort pour se sortir de la sauce. Elles tentent tant bien que mal de faire comprendre ce qu’elles ressentent au moyen d’une langue atrophiée dont les mots se sont vidés de sens. Au fil des « spaghattis sauce à la viande » et autres « fantaisies de Smarties », ces femmes livrent tout de même une intimité déroutante qui ne trouve d’écho que dans le fond de leurs chaudrons englués de… brun.
Entre comédie grossière et tragédie humaine, Sauce Brune propose aussi l’étude d’une langue québécoise où la majorité des mots sont remplacés par des sacres. Les sacres y deviennent qualificatifs, adverbes, compléments, verbes et interjections.

Avec Sauce brune, Simon Boudreault nous livre un texte décapant. En visitant le tabou du sacre par son utilisation excessive, l’auteur explore les limites de la langue et l’incommunicabilité présente dans notre ère de « texto », d’expressions toutes faites et utilisables à toutes les sauces.
Extrait
Distribution :
4 personnages (4 femmes)

Collection Théâtre

ISBN 9782896370344
5,25 x 8,25 po
144 pages
17,95 $
Paru en 2010
Distribution en Europe
Librairie du Québec
Distribution au Canada
Diffusion Dimedia
© Dramaturges Éditeurs 2017, Tous droits réservés
Nos publications peuvent être commandées dans toutes les librairies.