Sylvain Rivière

 
Né à Carleton en Gaspésie, Sylvain Rivière y est de retour, cette fois à Maria après avoir habité près de trente ans aux Îles-de la-Madeleine où il a fondé, en 1989, le Théâtre de la Parlure. Poète, auteur de chansons, dramaturge, conteur, nouvelliste, romancier et réalisateur, depuis 1981, il compte une cinquantaine d’ouvrages. Il a été boursier du Ministère des Affaires culturelles (en 1984 et 1986), pour des stages d’études sur le patois en France et en Belgique. Après avoir reçu le Prix Jovette-Bernier (1990), le Prix du Mérite culturel gaspésien, le Prix France-Acadie (pour son roman La Belle Embarquée 1994, en 1996, son apport culturel était récompensé par le Prix Rosaire-Vigneault et par le Prix Arthur-Buies 1998 « pour l’ensemble de son œuvre ».
En 1999, il a reçu la médaille d’argent de la Renaissance française pour son engagement à travers la Francophonie et en 2003, le prix Gasparic, en Roumanie, pour la traduction de son œuvre poétique en roumain. En 2005, Sylvain Rivière a reçu le prix Mnémo Culture et Traditions du Québec pour son ouvrage intitulé Têtes de violons et en 2009, le prix Acadie-Québec, puis, en 2012, le prix Reconnaissance à la création artistique du Conseil des Arts et des Lettres du Québec.

En 2002, Sylvain Rivière a fondé aux Îles-de-la-Madeleine, le Festival international annuel « Contes en Îles », qui accueille chaque année depuis lors une trentaine de conteurs de toute la Francophonie. En 2003, il a coréalisé un documentaire avec le globe-trotter Albert Leblanc, depuis la Gaspésie jusqu’aux Jeux olympiques d’Athènes. Notons qu’il a réalisé en 2009 pour l’ONF un documentaire sur Léandre Bergeron, Avec conviction sans espoir.

En 2011, on souligne son trentième anniversaire d’édition et de création littéraire et son retour en Gaspésie où il habite maintenant, cette fois à Maria, dans la Baie-des-Chaleurs, à portée de vue de sa terre ancestrale. Il élabore aussi plusieurs projets documentaires qui se veulent toujours des portraits humains d’êtres exceptionnels, et rédige divers ouvrages, tout en poursuivant sans répit ses nombreuses tournées à travers la Francophonie.
Né à Carleton en Gaspésie, Sylvain Rivière y est de retour, cette fois à Maria après avoir habité près de trente ans aux Îles-de la-Madeleine où il a fondé, en 1989, le Théâtre de la Parlure. Poète, auteur de chansons, dramaturge, conteur, nouvelliste, romancier et réalisateur, depuis 1981, il compte une cinquantaine d’ouvrages. Il a été boursier du Ministère des Affaires culturelles (en 1984 et 1986), pour des stages d’études sur le patois en France et en Belgique. Après avoir reçu le Prix Jovette-Bernier (1990), le Prix du Mérite culturel gaspésien, le Prix France-Acadie (pour son roman La Belle Embarquée 1994, en 1996, son apport culturel était récompensé par le Prix Rosaire-Vigneault et par le Prix Arthur-Buies 1998 « pour l’ensemble de son œuvre ». En 1999, il a reçu la médaille d’argent de la Renaissance française pour son engagement à travers la Francophonie et en 2003, le prix Gasparic, en Roumanie, pour la traduction de son œuvre poétique en roumain. En 2005, Sylvain Rivière a reçu le prix Mnémo Culture et Traditions du Québec pour son ouvrage intitulé Têtes de violons et en 2009, le prix Acadie-Québec, puis, en 2012, le prix Reconnaissance à la création artistique du Conseil des Arts et des Lettres du Québec.

En 2002, Sylvain Rivière a fondé aux Îles-de-la-Madeleine, le Festival international annuel « Contes en Îles », qui accueille chaque année depuis lors une trentaine de conteurs de toute la Francophonie. En 2003, il a coréalisé un documentaire avec le globe-trotter Albert Leblanc, depuis la Gaspésie jusqu’aux Jeux olympiques d’Athènes. Notons qu’il a réalisé en 2009 pour l’ONF un documentaire sur Léandre Bergeron, Avec conviction sans espoir.

En 2011, on souligne son trentième anniversaire d’édition et de création littéraire et son retour en Gaspésie où il habite maintenant, cette fois à Maria, dans la Baie-des-Chaleurs, à portée de vue de sa terre ancestrale. Il élabore aussi plusieurs projets documentaires qui se veulent toujours des portraits humains d’êtres exceptionnels, et rédige divers ouvrages, tout en poursuivant sans répit ses nombreuses tournées à travers la Francophonie.

Publié chez Dramaturges Éditeurs :

 
Jachaire

Collection Poésie


ISBN 9782896371242
80 pages
15,95 $
Parution novembre 2017
Distribution en Europe
Librairie du Québec
Distribution au Canada
Diffusion Dimedia
© Dramaturges Éditeurs 2017, Tous droits réservés
Nos publications peuvent être commandées dans toutes les librairies.