Pur chaos du désir

Pur chaos du désir
 
Gilbert Turp


L’action commence la nuit du 6 décembre 1989 et se termine un an plus tard. Benoît et Rose sont dans la jeune trentaine. Benoît est chargé de cours de philo dans un cegep, Rose est chercheure en mathématiques, rattachée à l’UQAM. Ils sont brillants, ils ont tout l’avenir devant eux et sont parents d’une petite fille de six mois, Aurore. Le massacre de Polytechnique les ébranle si profondément que cela déclenche chez chacun d’eux une remise en question. Peu à peu, au fil des quatre saisons, le couple s’éloigne, l’homme et la femme se tournent le dos. Leur relation se détériore jusqu’au chaos.
Pur Chaos du Désir ne retrace donc pas les événements de Polytechnique, mais s’intéresse plutôt aux conséquences sociales de l’événement, montrées à travers les réactions, les questionnements et les choix d’un couple. Liant drame historique et regard intimiste, la pièce résonne de ce qu’il est maintenant convenu d’appeler le malaise masculin, en mettant en scène un homme que cette tragédie dépouille de toutes ses certitudes, et une femme qui, après le choc initial, réaffirme farouchement son espace de liberté.

Enfin, une question traverse le texte de part en part : comment guérir sans oublier.
BENOÎT
En sortant du dépanneur j’ai levé les yeux
Et je suis resté paralysé
J’étais juste en dessous
Le même balcon
Elle s’est manifestée
Je te jure, l’air a frémi autour de moi
Je l’ai sentie flotter à mes côtés
Pis là, j’ai entendu son esprit dans mon esprit
« Bonjour, Benoît, on s’est si souvent croisés tous les deux
sans se voir ! »
Y a pas de vide, Rose, y a pas de vide!
Distribution :
2 personnages (1 femme et 1 homme)

Collection Théâtre

ISBN 9782896370115
5,25 x 8,25 po
86 pages
13,95 $
Paru en 2009
Distribution en Europe
Librairie du Québec
Distribution au Canada
Diffusion Dimedia
© Dramaturges Éditeurs 2017, Tous droits réservés
Nos publications peuvent être commandées dans toutes les librairies.