Mycologie

Mycologie
 
Stéphane Crête


Mycologie présente des personnages à la recherche d’eux-mêmes, qui ont tous soif d’absolu : une femme médecin sadomasochiste qui voue un culte passionné aux sacrifices aztèques; un magicien en quête de sens, victime de champignons à l’aine; un animateur d’émission culinaire en visite au Mexique qui change de corps après avoir fait un trip de champignons hallucinogènes; une jeune orpheline emprisonnée qui atteint l’éveil grâce à la consommation d’une mycose poussant sur son propre corps. Mycologie est un voyage initiatique qui nous invite à se rappeler que la vie n’est pas un problème à résoudre… c’est un mystère à vivre.
DÉSIRÉE
Je n’ai plus besoin de vous, champignons. Vous m’avez montré le chemin, mais je sais que je peux maintenant marcher seule. Vous m’avez éveillée, mais continuer à regarder l’existence à travers vos yeux équivaudrait à rester endormie. Vous m’avez rappelé que je n’ai rien à faire ; j’ai tout à être. (Elle regarde autour d’elle.) Il est si bon de voir enfin les choses telles qu’elles sont et non telles que l’on voudrait qu’elles soient…
Distribution :
Plusieurs personnages pouvant être joués par 2 femmes et 4 hommes.

Les libraires craquent :

« Marco est un magicien au chômage atteint d’une infection due aux champignons. MOI est un animateur d’émissions de cuisine aux penchants lubriques. À cause de la maladie de Marco, du délire mystique d’un couple sadomasochiste, d’une jeune vierge et de son preux chevalier, mais surtout d’un « trip de mush » qui tourne mal, les corps des deux hommes sont malencontreusement interchangés. Il serait difficile de déterminer si, par ce délire, Stéphane Crête tente d’amener le lecteur à une prise de conscience précise ou, tout simplement, à le balader dans les dédales de son imagination fertile. Mélangeant à qui mieux-mieux les types de personnages et les niveaux de lecture, parfois jusqu’à la dissonance, Crête fait cependant la preuve qu’un créateur complice de son public peut tirer profit d’un cadre éclaté et rocambolesque sans délaisser la profondeur. »

Commenté dans la revue Les libraires par Anne-Marie Genest, librairie Pantoute

Collection Théâtre

ISBN 9782896370313
5,25 x 8,25 po
134 pages
17,95 $
Paru en 2010
Distribution en Europe
Librairie du Québec
Distribution au Canada
Diffusion Dimedia
© Dramaturges Éditeurs 2017, Tous droits réservés
Nos publications peuvent être commandées dans toutes les librairies.