Ce samedi il pleuvait

Ce samedi il pleuvait
 
Annick Lefebvre


Il y a le jumeau et la jumelle qui parlent toujours à l’unisson, même si c’est pour vitupérer contre tout ce qui est fusionnel. Il y a le père et la mère formatés par les consignes invisibles de la vie de banlieue. Il y a ces forces mystérieuses qui les poussent à se réfugier dans le semblable, le même, le pareil. Lorsque les jumeaux se vengent de leurs parents, qui les ont inscrits à la parade de Juste pour rire, émerge l’étouffant secret qui a donné naissance à cette famille d’apparence anodine, lisse, irréprochable.
JULIE
[...]
Moi, je voudrais qu’ils me quêtent des lifts pour aller à des partys de débauche, qu’ils me mentent sur leurs activités pis qu’on s’engueule pour vrai. Je veux aller les chercher au poste de police pis payer l’amende exorbitante qui les sortirait du trouble. Je rêve du jour où mes enfants percuteraient un poteau en roulant en sens inverse, sans permis de conduire, sur une autoroute à l’heure de pointe. J’exige de ressentir le vertige de les voir se réveiller du coma après trois mois de frayeur. Que je puisse les aider à regagner la voiture dans le parking de l’hôpital pis qu’ils se laissent enfin faire.
Distribution :
4 personnages (2 femmes et 2 hommes)


• Finaliste au Prix Michel-Tremblay en 2013

Collection Théâtre

ISBN 9782896370641
5,25 x 8,25 po
52 pages
12,95 $
Paru en 2013
Distribution en Europe
Librairie du Québec
Distribution au Canada
Diffusion Dimedia
© Dramaturges Éditeurs 2017, Tous droits réservés
Nos publications peuvent être commandées dans toutes les librairies.